Amours fortuites ou détruites ?

Nous qui scrollons l’écran de notre smartphone à la recherche de l’amour, nous ne sommes pas sans savoir que les moeurs ont changé depuis plusieurs dizaines d’années. Des sociologues ont étudié l’évolution drastique de la rencontre amoureuse. 

Il y a deux théories que l’on trouve intéressantes au débat. 

  • Pour Eva Illouz, sociologue et auteure de l’essai La fin de l’amour, les applications de rencontre sont le lieu par excellence où les désirs s’expriment différemment entre les individus. Certains parviennent à tirer leur épingle du jeu, et ce serait ceux qui cherchent une relation sans attache.

    Lire l'article

  • En revanche pour Marie Bergström, sociologue également et auteure du livre Les nouvelles lois de l’amour, les sites de rencontre donnent bien plus de liberté aux femmes qu'auparavant. Pour elle, ils bousculent plutôt l’idéal de la rencontre fortuite certes, mais pas sa pratique. Et oui, il est possible de se rencontrer en cueillant un abricot tout beau !

    Lire l'article


Et vous, vous êtes du côté d’Eva, de Marie ou un mélange des deux ?

Chez Abricot, on a un avis très précis… et on prépare d’ailleurs un e-book à ce sujet. Vous serez bien entendu les premiers à le recevoir. Rendez-vous dans 2 semaines !

Bisous les abricots.